Blog CLARA 09-21 N°2

Chère Clara, grâce à vous, je progresse dans l'écriture de ma communication académique sur la dame romaine, TURIA. Je l'ai fait passer au premier plan, et tout s'éclaire : on sait de qui on parle, et non pas de quoi on parle. Bref, ça devient féminin et par conséquent, vous allez être contente. 

_____oOo_____ 

 
 

BANON 2021 : où sont passées mes belles amies, mes belles journées ? J'y ai fait un bref passage. Solitude, ennui.

_____oOo_____

Vexé, le responsable de la librairie du Bleuet ne connaissait pas Les caractères de La Bruyère et la lycéenne qui devait l'étudier était toute gênée. Personne n'a su m'indiquer les livres d'Étienne Klein et on ne connaissait pas Maurice Edgar Coindreau, on ne savait pas où trouver ses livres. Sur Amazon et Ebay, on sait.  

______oOo______

Banonais méditant sur l'espérance de vie des bergers allemands. 

______oOo______

Vitrine de livres sur la Provence : tous bouquins-photos aussi ringards les uns que les autres. 

- Copié, collé. Mais vous n'allez tout de même pas donner ce marché à un éditeur parisien ?

- Non ?... À un new-yorkais mon ami, ou peut-être à un japonais ? Vous roulez bien, vous, en Toyota, et non pas en Citroën ?

 

 

______oOo______

Que crêve le capitalisme ? 

L'agonie sera longue tant qu'il y aura des hommes sur la Terre. 

______oOo______

Future présidente de USA ?Je te disais qu'elle était belle, tu me disais que ça n'avait aucune importance. 

Je maintiens que quelqu'un de beau, c'est nécessaire en ces temps de laideur omniprésente.

_____oOo_____ 

Confiance et fortune ?

La  fortune sourit aux audacieux. J'ai reçu mon Canon A1. Il est arrivé du Japon dix jours avant la date promise par son vendeur et en excellent état, + u étui et un filtre à UV non prévus. J'ai payé là-dessus 30% de taxes diverses et rassurantes : mises de côté chez le percepteur. C'est fort intéressant financièrement, mais aussi sociologiquement : l'appareil est comme neuf, et on peut imaginer qu'il aura apartenu à un vieux Japonais, très soigneux, n'emportant son Canon made in Japan que pour un mariage ou les vacances et quand il fait beau, prenant une ou deux pellicules pas plus en une ou deux semaines au bord de la mer de Chine. Puis le rangeant dans son armoire minuscule jusqu'à l'année suivante... 

Dernier plaisir : voir la gueule consternée de tous les copains Français bien trop prudents pour prendre un risque de 250 €, se faire livrer par un total inconnu gueule de citron qu'on a jamais vu, et qui n'est pas un de ces Français honnêres et parfaits, travailleurs et poètes, soigneux et respectant leurs délais à six mois près... Les japs', je sais pas pourquoi, j'y crois, je les crois. C'est tout un truc, ça. 

...Je fais beaucoup trop confiance, m'a-t-on dit. ...Ça m'a plutôt réussi. - À mon avis d'optimiste qui ressemble à Giscard.

Mais vous ai-je dit, chère Clara, que les sales jeunes s'intéressent à la photo argentique au point de faire monter les prix des appareils et des pellicules ?

 
_____oOo_____ 
 

La DURANCE vue de Ganagobie. Mon petit-fils a fichu un sacré merdier là-bas. Très mauvaise tronche, tête de lard, il avait décidé de mettre le musée à feu et à sang. Cavalcades, hurlements, " j'ai soif ", etc., + coups. Le scandale a duré environ vingt cinq secondes, Clara. Son papet te l'a " chopé par le colback " (Renaud) et l'a fichu dehors avec pour le bada la punition familiale traditionnelle : un coup de pied au cul

- La caissière ravie... Non mais...

 
______oOo______

PAUL on tour

Mon père à la pêche à la ligne dans le Jabron. Ou la Bléone. 
Son beauf et mes cousins avaient dû nous suivre par un de ces ennuyeux dimanches... 
Malgré les sandwiches, la bière en bouteilles d'un litre...

Ça, c'est le Chalet Reynard

Tout seul dans la montée inhumaine du Mont Ventoux. "Course de côte" internationale qui n'existe plus (pas assez télégénique, trop longue, trop dangereuse, trop virile ; géniale). Paul et Louis nous y emmenaient, ils adoraient ça. Les bagnoles, la vitesse, l'odeur du goudron fondu et des pneus crâmés, de l'huile de ricin. Les bruits énormes. Sur l'Alfa Roméo verte, on remarque le capot moteur arrière entr'ouvert pour éviter la surchauffe... Préhistorique ! C'étaient comme qui dirait des autos d'hommes.
 
J'y suis retourné en 1969, tout seul en mobylette et sous la pluie, avec, déjà, un appreil de photos. Pas terrible, mais l'obstination du fabricant d'images y est. Retour trempé, sous l'orage, la nuit qui tombe, Pierrot congelé. Le soir, avec ma grand-mère, on s'est sifflé discrétosse une petite Marie Brizard. La première, la dernière. C'était son idée.
 
Vélo : Tom simpson n'est jamais arrivé en haut, trop dopé ; et moi non plus, trop de bière. J'aime le Ventoux. 1500m de dénivelé, la côte la + dure de France. Simpson l'a peut-être compris un peu tard. Photo Louis M, of course.
 
______oOo______

 

FORCALQUIER VU DE LA COLLE

Je suis allé prendre cette photo peu après la disparition de mon père. Longo Maï, c'est juste un peu plus loin. 

Il avait vraiement aimé ces endroits-là.

______oOo______

 

P+P : le père est plus photogénique que le fils ;  il ne porte plus de cravate mais déjà son col roulé blanc ; le fils tient un appareil de photo dans ses mains de pianiste, un Minolta. 

Mais, CLARA, tout entre nous commence-t-il à Forcalquier ou au Vieux Châtelet ?

Les deux. À votre initiative rusée coquine. Nous y avons déjeuné, et nous nous sommes dit au-revoir sur un pont sur la Seine. Vous êtiez très jolie. J'étais étonné que vous ne tombiez pas dans mes bras pour m'embrasser, car je pensais vous êtiez venue pour ça. Ensuite, finie la réserve bourgeoise. Naturelle et impudique. Beaucoup d'étreintes sauvages, sexuelles, beaucoup de RV secrets et nous sommes revenus sur les lieux de notre crime, la NUIT.
 

Il y eut ensuite, CLARA, surtout des restaurants cosy et des hôtels bonnards dans TOUTE LA FRANCE

______oOo______
 

L'île de Ré. Une photo juste pour voir ce que peut faire un iPhone. Pas mal, mais sans plus. N'exagérons pas... Rien à voir avec un véritable appéreil. Mais un ou deux trucs en +. Ma tante déteste l'île de Ré. Mon père détestait l'île et d'après sa femme (ma mère) il n'y resta que deux heures avant d'en foutre le camp, exaspéré par tant d'êtres inutiles. Mon père avait raison. Darwinien. Tout ce qui ne sert à rien doit disparaître.

 

_____oOo_____

 

SI ELLES SAVAIENT, CLARA, MES TATAS, si elles savaient. 

Mais... Peut-être elles savent, MAINTENANT ? Je crois - j'ai peur - qu'elles portent des vestes en bébé phoque... MAIS où est-ce ?

 

______oOo______
 

BANON, PETITES BEAUTÉS